Le typhon! Le Typhon!

Bon, là, c’est vrai.

En fait, c’est plus vrai que la dernière fois.

Ce coup-ci, le sud du Japon a été durement touché. Il y a eu quelques morts… :  (

Depuis trois jours, la météo annonce des affaires comme 50 mm de pluie, et des rafales de 65 km heure.

Mais bon, voilà, on est « chanceux ».

De un, on est pas mort (quand même…).

De deux, il pleut surtout et principalement la nuit. Tellement, qu’aujourd’hui, même les bus ont été suspendu. Depuis que nous sommes arrivés à Hakone, le téléphérique et les bateaux de croisières sur le lac Ashi sont suspendus. Mais là, ce matin, les bus aussi.

On est un peu paralysé, là, dans notre village pas Saint-Sauverien pour deux sous. Plus le genre de Joliette pas bô.

Et l’appart, ben les chambres, ça va (bien qu’Isa se plaint avec justesse du bruit : c’est l’eau du « ruisseau » qui chute avec fracas pas loin de sa fenêtre : cela vous donne une idée).

Mais bon, il n’y a pas de table, ni de chaise, ni de four ou de micro-onde.

Mais bon, pour le prix, dans la région, c’est l’gros luxe. Juré.

Depuis qu’on est arrivé, on a visité une allée de cèdres rouge qui date de centaines d’années, un ancien poste de « péage » reconstitué, un fabuleux sanctuaire shinto marin, un musée d’œuvre d’arts « extérieur » (vraiment solide), des jardins mais surtout, surtout, de merveilleux paysages…

On se bouffe toujours bien : le midi au resto, le soir à la maison. Avec les fameux 5 à 7 d’Isa : ce soir, il y avait des chips aux cerises… Il fallait y être.

Aujourd’hui, donc, on est resté à la maison (sauf pour des commissions et le diner au resto (succulent, le porcs et ramen en sauce et croustillant. Isa est tombé dans le curry façon Japon. Hier, elles ont même eu le droit, Isa et Sol, au curry SkiLankais : hé ben non, cela n’avait rien à voir…) …

On espère que demain, pour notre dernière journée, cela se dégage.

Et que dimanche, les bus roulent, pour qu’on puisse retourner à la maison.

La maison, c’est Vardun. J’espère juste que mon patio n’a pas pris en feu.

Ici, la température, après la canicule, c’est un temps juste bon pour marcher. Mais la menace de pluie, et la pluie le soir, rend les déplacements hasardeux.

Voilà voilà : belle région, mais bon, je ne pense pas qu’on va voir le mont Fuji.

C’est comme ça.

C’est comme la saison des pluies.

PS : Moi aussi, je veux un singe kro-mignon qui se baigne dans ma cour.

PPS: Bon, depuis 24 heures, la situation se dégrade au Japon… On parle de 1.6 millions de gens déplacés dans l’ouest, notamment Hiroshima et… Kyoto! Et pis là, il y a une heure, on a subit un tremblement de terre de magnitude 3 ici à Hanoke… Mais de 5 à 6 à Tokyo. Entre les inondations, les tremblements de terre et les singes cro-mignons, on ne sait plus ou donner de la tête… On pense prendre l’avion demain pour le Québec: moins dangereux…

Des amoureux au bord du lac Ashi.

 

 

Commentaires (9)

Franc7 juillet 2018 à 8:46

Bon retour! 🙂

pgluneau7 juillet 2018 à 9:18

Des chips aux cerises??!! Je sens que j’aurais adoré ces 5 à 7!! ;^)

Très jolie, la photo des amoureux devant le tori, sur le bord du lac!

Et ça avait l’air cool, ces sculptures modernes… C’est vous qui les «animiez», si je comprends bien ce qui est écrit sur le panneau, non?

Je vous souhaite un retour sans tremblement de terre ni typhon… mais plein de petits singes kawaii cro-mignons!

P.S.: Et j’ai très hâte de rencontrer Totoro! ;^)

Pierre7 juillet 2018 à 11:07

Bon et bien je pense que c’est le temps de rentrer avant que Godzilla s’en mêle.

P'pa7 juillet 2018 à 7:23

Et oui ….toute bonne chose a une fin……

J’aime la photo au bord du lac de vous deux…Mais quoi penser….de la piètre copie du Penseur de Rodin??
On t’attend …..au Ministere de L’éducation du Kébec pour ” repenser” le livre d’histoire du secondaire 3,4 et 5. Nos chères MOHAWS ont décrétés que l’on ne parlait pas assez d’eux, les possédants!! Un peu plus ils t’accuseraient de génocide culturel….Bla Bla Bla.

Je vous souhaite un retour reposant et sans turbulence.

Sayonara.

Sabourin Micheline8 juillet 2018 à 11:24

Hélas le mont Fudji ne se dévoile pas souvent selon notre guide de l’époque cela nous a valu un séjour typiquement japonais avec pas de table, ni lit mais tatami assez peu confo pour nous les blancs . Nous avons manqué Slav de Lepage ce qui fait que je fais un dangereux rapprochement entre les Mohawks et les protestataires de la semaine dernière qui n’avaient pas vu la pièce. On s’inquiète un peu de la mëtéo au Japon. Revenez vite.XXX

Gilbert Laplante9 juillet 2018 à 10:29

Je vais abonder dans le même sens que tout le monde: la photo des amoureux devant le lac Ashi est super belle.

Votre expérience ratée du mont Fuji m’a rappelé la mienne lors de ma visite au Costa Rica du mont Arenal. Les volcans sont des ensembles géologiques élusifs.

Statistiquement, vous étiez mieux d’être au Japon qu’à Montréal lors de la dernière semaine: on est rendu à une trentaine de morts à cause de la canicule.

En temps que futur lanaudois, je veux dire que Joliette est une magnifique ville, remplie de beaux restaurants, micro-brasseries, salles de spectacles et petites boutiques super-intéressantes. En plus, il est facile d’y circuler en auto, à pied ou en vélo, contrairement à certaine métropole… 😉

À vendredi. 🙂

andrée9 juillet 2018 à 8:03

Pour en remettre sur le commentaire de Gilbert, je plussoierais en rappelant que Joliette est également la capitale de sa région administrative.

Je te laisse deviner quel prof de géo-histoire m’a appris ça. Tu peux prolonger ton séjour: le CDM est entre bonnes mains.

(Bon, t’es revenu, là? M’ennuie!)

Le gars de Joliette9 juillet 2018 à 8:10

J’en rviens pô!

Et Gilbert A+ pour le portrait de la région!

Andrée ??

andrée9 juillet 2018 à 8:14

?? toi aussi, Éric. T’es mon prof d’univers social préféré maintenant.

Parce que loin des yeux, loin du ??.

Laisser un commentaire

Votre commentaire


« «
» »