Verdun-Delhi

Montréal (centre-ville)

24 octobre 2011 (avant-midi)

 

Je suis dans un fauteuil, au Second Cup de la rue Saint-Denis, devant un grand chocolat blanc « planté » (i.e. avec de la crème fouetté dessus) pour la somme de 4,27$. Genre un peu moins que 3 euro. Mais l’internet est pas gratuit. Grrr.

Je viens d’aller visiter « Occupons Montréal » sur la place Victoria, en face de la Bourse…

Vraiment cool.

Pour paraphraser le guide Michelin: « Vaut le détour ».

Bon, il y avait pas beaucoup d’activités en ce lundi matin assez froid merci mais bon… Il y a (encore) des gens courageux de par chez nous.

Ça réchauffe le cœur.

Mais j’ai pas trouvé mon ancienne étudiante qui y « réside » souvent. Je vais retenter ma chance plus tard…

 

Mais mais et le voyage en Asie dans tout cela?

Ben y pas tombé à l’eau, mais bon, la Mousson frappe fort actuellement en Thaïlande et en Birmanie. Tellement, qu’on prévoit ammérir à Bangkok plutôt que d’attérir…

 

Et pis, il y a eu les histoires de vaccins… Certains étant hors de prix (genre 800$ par personne…), d’autres qui ont eu la gentillesse d’avoir des effets secondaires pas pire… On a prit nos premiers vaccins le mardi de mon retour. Le mercredi, j’ai été malade comme cela faisait longtemps que je l’avais pas été… Et c’est Sol qui s’est alors occupé de moi alors que cela faisait des semaines que je lui promettait de m’occuper d’elle en arrivant à Montréal…

Mais bon, je me suis rattrapé quand Sol a été malade, elle, du samedi au lundi, et ayant même des rechutes jusqu’au vendredi suivant…

Bref, je sais pas exactement ce qu’il y a dans les vaccins, mais ce n’est pas du placebo…

Parlant de vaccin, on a commencé notre dernier aujourd’hui… Un vaccin oral… Je veux dire: pris oralement, avec une poudre saveur framboise qui est complètement détruite par le bicarbonate de soude (ou en tout cas, quelque chose s’y rapprochant) intégré dans la mixture. Effet secondaire « normal »: la chiasse.

Joie.

 

Sinon, ben on a tenté de louer la maison, sans succès. Mais on a eu quelqu’un qui est venue visité, et cela nous a obligé à faire du « home staging »: on a nettoyé et peinturé pendant des heures. Mais le résultat était vraiment agréable pour nos yeux, même si on a pas loué. De toute façon, le Plan « B » est en marche: ma nièce, Maude, vient habiter chez nous pendant notre absence et elle va prendre soin de nos minous. L’avantage de ce plan B, c’est qu’on part l’esprit tranquille… Vraiment tranquille.

Avec moins d’argent, mais bon, l’argent, hein, ça se cueille partout…

 

On a tout réglé pour que je puisse m’occuper de nos « affaires » à distance (lire: payer les factures) sauf si on a des chèques qui arrivent par la poste. Là, c’est mon frère qui va s’en occuper. Et si la maison part avec la glace du fleuve, c’est Phil qui s’est gentiment proposé de donné un coup de main à Maude.

 

Bref…

On a fait des achats « spéciaux » pour le voyage: moustiquaire pour faire dodo dans les régions de malaria, sac de côté pour mettre nos précieuses « affaires », vêtements adaptés au climat asiatique, etc…

On attend toujours nos visas pour l’Inde (au coût de 85$ chacun) qui devrait arriver ce mercredi. On a pas eu le temps de faire nos visas pour la Birmanie, parce qu’il fallait aussi refaire nos passeport (au coût de 70$ chacun). Mais semble-t-il que ces visas sont plus facile à obtenir, et plus rapidement, à Bangkok.

Évidement, on parle de Bangkok avant Noé…

C’est cher, les voyages…

 

Pour le voyage comme tel, on a pas réservé d’hôtel pour notre arrivé à Bangkok. C’est aussi bien comme cela: on y passe que trois jours, pour s’y reposer du décalage horaire, avant d’aller à Delhi. Bangkok est supposément une ville « facile » pour les touristes, on va voir si cette facilité à résisté à un mètre d’eau dans ses rues…

On espère fort.

Pour Delhi, où on passe aussi trois jours, on a réservé un guide. Il va nous attendre à l’aéroport, nous mener à notre hôtel et, le lendemain, nous faire le tour de la ville…

Bref, il va s’assurer que notre choc, parce que tout le monde qui a été en Inde parle d’un énorme choc culturel qui attend les voyageurs occidentaux arrivant en Inde, en sera un, mais tout en douceur.

Ensuite, on part pour le nord de l’Inde où là aussi, on va être attendu par un autre guide. Le temps de nous parler de son coin de pays, de nous mettre sur la bonne voie, et on prendra peu à peu notre indépendance…

Faut dire que Sol travaille jusqu’au 2 novembre et que l’on part le 4. Elle est vraiment fatigué, elle a presque pas eu de vacances cet été, j’étais pas là pour l’aider à organiser le voyage et donc, ben je crois que de savoir que quelqu’un sera là pour nous guider dans nos premiers pas dans cet Inde si mystérieuse (et populeuse), ça sera pas de trop.

Évidement, si on avait commencé le voyage en allant, par exemple, en France, ou aux States, on aurait agit autrement: je suis en pleine forme (bien que je perds du muscle à vue d’œil) et j’ai de l’énergie pour deux.

Mais l’Inde a de l’énergie pour un milliard de personne.

 

Par contre, on a réservé notre hôtel pour la première semaine de notre périple au Japon: en effet, on attérie au Japon (fin avril) lorsque les Japonais commencent leur « GoldenWeek ». Genre, les vacances de la constructions fois 10 000. Avec les conseils d’un voyagiste montréalais, on a décidé de s’enterrer pendant une semaine au même hôtel, dans la même ville: Osaka, près de Kyoto. On nous a assuré qu’à Osaka même, on avait pour plus d’une semaine de visites. Imaginez maintenant avec Kyoto, pas loin, l’ancienne capitale du Japon…

 

Sinon, ben c’est à peu près tout. Je veux dire, on a lu des choses, à gauche et à droite, sur les pays, les régions, les villes qu’on va visiter. Mais vraiment pas beaucoup. Et sûrement pas trop. On aime pas, Sol et moi, lire et relire, voir des photos et des vidéos de ce que justement on s’en va voir. C’est comme regarder des « previews » de mauvais films hollywoodiens: tu sais très bien que tu va voir la seule bonne passe du film, la seule bonne blague et en plus, tu sais comment le film va finir. Ce genre de previews m’a épargné des tonnes d’argent et des dizaines de seppeku (suicide rituel japonais) que je me fais lorsque je vais voir ces terribles films hollywoodiens.

Donc, pour Sol et moi, les voyages, c’est fait pour découvrir. Trouver. On veut être étonner.

 

Je pense que notre mâchoire va se décrocher quelques de centaines fois durant les prochains mois…

 

Syl

PS: Merci encore pour vos nombreux encouragement sur ce blogue. Vraiment, vraiment, ça fait tellement chaud au cœur. Grand grand merci à tous, et un merci spécial à Maude… Elle aussi, elle va voyager pour les 7 prochains mois… Elle aussi va vivre un choc: Passer de Boucherville à Vardun, c’est un peu comme de passer de Varbun aux bidonvilles de Delhi.

J’ai dis: un peu.

PPS: Et à nos familles, à nos amis, de St-Alexis à Laval, en passant par Boucherville et l’Est de l’île, merci de votre accueil, de vos encouragement et on se (re)voit en mai… OK, peut-être en juin…

 

 

 

 

 

Commentaires (12)

Frérot24 octobre 2011 à 4:57

Justement mon frère, je suis encore en train de faire la liste pour les vaccins de Maude.

Moi je te dirais que le plus dur ça va être la bouffe, surtout si vous êtes sur un budget serré. Vous risquez de manger pas mal toujours la même affaire dans des conditions plus ou moins optimales, votre système gastro-intestinal risque d’être mis à l’épreuve. Et le Nutella indien mon vieux, n’a rien à voir avec celui de Roumanie. Mais bon, j’espère me tromper.

Tiens, un défi pour toi… ce genre de voyage peut changer ta vie. Pose donc un geste radical pour t’en rappeler longtemps, fais-toi raser la tête et reviens avec un beau tatouage de crâne! 😉

Allez, je suis sûr qu’on se reparle avant votre départ.

A+

Mandaline24 octobre 2011 à 6:03

Bon voyage à vous deux! Bien que Bangkok soit dans la flotte, il faut que vous alliez voir quelques temples boudhistes (surtout le boudha géant). C’est tout à fait exceptionnel. Si vous désirez une bouffée enivrante…..rien de tel qu’un tour de touktouk. Profitez-en pleinement et attention aux voleurs dans le sud et nord-est de la Thailande…ils sont vite… Lyne x

PG Luneau24 octobre 2011 à 10:41

Qu’est-ce que j’ai hâte à notre prochain souper en votre compagnie… On pourra parler de tout ça, avec les commentaires «à chaud» des participants! On vous attend… dans trois jours 😉

Frérôt25 octobre 2011 à 3:48

@PGL: Dans trois jours, hein? Je vois qu’on est toujours dans le 99% d’un plus grand groupe. 😉

Franc26 octobre 2011 à 9:04

Allez, bon voyage et revenez heureux (soit du voyage, soit de nous revoir, soit les deux).

Franc27 octobre 2011 à 8:23

Voici le lien que nous avons tellement vanté:

http://www.evasion.tv/emissions/embarquement_immediat/episodes

Certains épisodes sont gratuits sur le web, dont Osaka… À voir et ils sont vraiment très bons…

Pendant votre voyage, si vous manquez de lecture! Ciao !

Franc27 octobre 2011 à 8:29

Bon, ils sont allés un peu partout ou vous irez finalement… Et tous sont gratuit, je vais me taper ceux que j’ai pas vu! Yé! Re-Ciao !

Micheline et Francois31 octobre 2011 à 4:41

Bonjour à vous deux ,
Nous vivons aussi un peu de stress car le 4et le 7 approchent mais fautpas lâcher! A voir cependant la longueur des serpents qui nagent dans les rues de Bangkok nous suggérons de troquer vos sandales pour des cuissardes ou un costume de plongée ce qui permettrait peut-être aussi de repérer les crocos! Trève de mauvaise plaisanterie bon voyage nous vous aimons fort. Gros bisous XXX.

Frérôt31 octobre 2011 à 9:22

Moi j’ai trouvé un meilleur moins risqué, moins fatigant et surtout moins cher pour découvrir des cultures exotiques. Y a le Thaï Express au Quartier Dix 30 et Tong Por dans le quartier chinois. Et comme depuis minuit ce soir tous les restaurateurs doivent utiliser la facture normalisée par le Ministère du Revenu on est sûr que toute valeur ajoutée reste au Québec pour payer les garderies à 7 dollars. Ce qui ne sera pas le cas à Bangkok ou Beijing…

Vive la mondialisation!

Pierrette Richard2 novembre 2011 à 10:05

Je tiens à vous souhaiter un très bon voyage. Je serai attentive à toutes vos communications. En pensées avec vous deux et un grand plaisir de vous lire.

macoma 32 novembre 2011 à 8:31

Bangkok…inondé..?? .dirigez-vous vers Chiang Mia surnommée la “Rose du Nord….2ième ville de la Thailande, très accueillante pour les routards. Magnifique temple le Doi Suthep avec ses 300 marches y donnant accès.

Bon Voyage…..Tieow Hai Sa- nuk.

Pierre5 novembre 2011 à 10:45

Bon voyage les tourtereaux. Écrivez-nous souvent.

Laisser un commentaire

Votre commentaire


« «
» »